COUP DE CŒUR – La Boîte de Petits Pois

Un coup de cœur très particulier pour plusieurs raisons ! Laissez-moi vous raconter tout ça.

Quand j’ai mis en rayon « La Boîte de petits pois » sur ma table nouveautés, je flashe instantanément sur la couverture ! Ces dessins faussement enfantins et ces couleurs ont titillé mon intérêt. Je me dis qu’il faudra que je la lise au plus vite car elle a l’air trop trop bien. Trop concentrée sur le dessin, je ne fais pas attention aux noms des auteurices. Et je ne me rends compte qu’après que c’est GiedRé qui se charge du scénario ! Raison de plus pour me plonger dans cet ouvrage qui promet du lourd, du très lourd.

N.B. : pour celleux qui ne connaissent pas la compositrice-interprète GiedRé, je ne peux que vous conseiller d’écouter ses chansons comme, par exemple, « Le Roi des animaux », « Pisser debout » ou encore « TouTes des PuTes ». Voilà, le ton est donné !

Vous l’aurez compris, ce récit autobiographique de l’artiste sur son enfance en Lituanie est raconté par GiedRé, avec le grain de folie qui la caractérise, ce qui donne des lignes de textes particulièrement savoureuses et marquantes. Cela permet de dédramatiser (un peu) sur ce contexte particulier, où tout le monde disait qu’il était trop content alors que la vérité était beaucoup plus sombre. Enfin, c’était ça ou la répression !

Cette BD est loin d’être auto-centrée sur la chanteuse qui profite de cette occasion pour mettre en avant les membres de sa famille : son oncle, jeune révolutionnaire qui a été envoyé au goulag ; sa grand-mère à la forte personnalité et aux mille combines ; ou encore ses parents, la genèse de leur rencontre, leur vie, etc. C’est à travers toutes ces histoires que l’on comprend mieux l’ambiance qui régnait à une époque pas si éloignée.

Malgré un récit sans langue de bois, la scénariste nuance son propos. En effet, lors de son arrivée en France et de la découverte de notre culture, certaines choses lui manquent, comme la valeur du partage.

Une BD loin des clichés que l’on peut avoir sur les pays qui vivaient sous le joug communiste. Intéressant, tendre et prenant, avec des dessins incroyables.

Car oui, n’oublions pas de parler des dessins de l’artiste Holly Rectum, qui correspondent à la perfection avec l’univers décalé de GiedRé. Son investissement sur cet ouvrage, et ce pendant 2 ans, rendent justice à cet intense récit. Tout a été réalisé à la main, aux crayons de couleur principalement. Chaque case mérite que l’on s’y attarde. Et à un moment, iel nous offre une double page de toute beauté. Un talent brut, qui donne tout son sens au récit.

Une très belle collaboration au service d’une histoire qui vous touchera en plein cœur.

J’ai eu l’honneur d’avoir les auteurices en rencontre-dédicaces, un de mes plus beaux souvenirs de libraire. Et j’ai toujours eu à cœur de défendre cet ouvrage, qui a trouvé son public. Car c’est ça la beauté du métier. Défendre les livres qui nous ont touchés pour en toucher d’autres, rendre leur vie plus douce.

#laboitedepetitspois #giedre #hollyrectum #hollyr #lituanie #communisme #biographie #petitspois #delcourt #unecaseenmoins

Publié par LaNeuviemeLecture

Passionnée de BD depuis l'enfance, libraire de vocation, il était pour moi évident de transmettre mon amour du neuvième art. C'est aujourd'hui chose faite avec la création de ce site !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :