COUP DE CŒUR – Un visage familier

Le lieu où se déroule cette étrange histoire est soumis à des mises à jour perpétuelles, qui amorcent de grands chambardements – des routes qui disparaissent, des parcs qui naissent, des trous béants dans lesquels les gens disparaissent…
Tout ce monde un peu foutraque s’adapte, continue d’avancer sans pour autant se questionner sur les bugs patraques qui chamboulent les existences. 

La protagoniste arpente cette étrange réalité, détachée. La seule chose qui l’anime, c’est partager du temps avec sa compagne, Jessica, même si elles ne peuvent pas tout se dire, à cause des clauses de confidentialité liées à leurs métiers respectifs. Elle, elle doit lire des plaintes, que les personnes désespérées écrivent. Il faut qu’elle les lisent. C’est tout. Jessica travaille quant à elle aux cartes du monde. Elle préviendra d’ailleurs l’héroïne de ne pas emprunter une route, et il s’avéra qu’un bug terrible aura fait des morts sur cette dernière. Que sait-elle ? En est-elle à l’origine ? Un jour, sans prévenir, elle disparaît.
Petit à petit, les tensions animent la ville. Des manifestations grondent. Les bugs s’enchaînent. Jessica ne revient pas.
Et la protagoniste erre, à la recherche d’un visage familier. Son visage familier. 

Que dire sur cette œuvre déroutante ?
Conseillée par Léa du @salondelecturelu (lieu extraordinaire que je vous recommande si vous êtes de passage à Nantes), j’ai été happée par ce dessin particulier, longiligne et faussement aléatoire. N’ayant pu finir ma lecture la semaine passée, j’y suis retournée dès que j’ai pu pour finir cette histoire, qui m’a hantée toute la semaine durant !
C’est troublant. On ne sait pas quand ça se passe, ni où ça se passe. Plein d’éléments étranges nous amènent à penser que cela se déroule dans un futur lointain, et pourtant, certaines cases nous ramènent presque à la réalité, que l’on a oubliée en parcourant les pages de cette BD. La protagoniste semble, dans sa jeunesse, avoir eu un corps ressemblant au nôtre. Mais à quand cela remonte-t-il ? Depuis quand ces mises à jour, qui impactent les corps et les paysages, sont arrivés ? Depuis quand sont-elles devenues la norme ? Est-ce que cette optimisation apporte-t-elle vraiment du mieux ? Rien n’est moins sûr… 

Je m’excuse si mon coup de cœur peut vous paraître sens dessus dessous, mais il est à l’image de cette lecture que j’ai trouvé si particulière, marquante, étrangement attrayante. Le canadien Michael Deforge renverse les codes et mêlent dessin et scénario dans une forme nouvelle, déroutante et innovante. 
Il va falloir que je me procure ce petit bijou. Et le relire, encore et encore. Car il faudra bien plus d’une lecture pour en comprendre toutes les subtilités de cet ouvrage. Enfin, je suis sûre que l’auteur garde en lui une multitude de secrets que jamais il nous révélera. Et c’est tant mieux. 

❌❌❌
Un visage familier
De @michaeldeforgecomics
Aux @editionsatrabile
❌❌❌

#michaeldeforge #atrabile #bdindé #inde #independant #comics #etrange #atrabile #atrabileeditions #anticipation #futuriste #miseajour #coupdecoeurbd #unvisagefamilier #canada #canadianauthor #weird

Publié par LaNeuviemeLecture

Passionnée de BD depuis l'enfance, libraire de vocation, il était pour moi évident de transmettre mon amour du neuvième art. C'est aujourd'hui chose faite avec la création de ce site !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :