INTERVIEW – Manon coloriste

1 – Salut ! Peux-tu te présenter en quelques mots ? 🙂

Je m’appelle Manon, j’ai 22 ans. Après mon Bac j’ai vite compris que la vie de salariée ne me conviendrait pas, seulement je n’avais aucune idée de ce que je voulais faire. Non pas par manque de motivation, car j’en avais, mais je ne m’étais pas posé les bonnes questions.

2 – Comment en es-tu venue à te lancer en tant que coloriste ? Quel fut ton déclic ?

Un proche est dessinateur, il m’a permis de découvrir ce métier que je ne connaissais pas encore. Il n’avait pas le temps de faire les couleurs d’une BD sur laquelle il travaillait, le temps pressait, il m’a demandé un peu par hasard si je voulais essayer. Il s’est avéré que je me suis prise au jeu et que ça m’a énormément plu ! Alors pour une première BD j’ai vraiment appris sur le tas : comment utiliser le logiciel, comprendre ce qu’est un cercle chromatique et comment s’en servir, les différentes ambiances, etc … On ne peut pas dire que la première BD sur laquelle j’ai travaillé soit une réussite en terme de qualité pour les couleurs, mais ça m’a permis de trouver ma voie ! 😄 Je vais d’ailleurs refaire les couleurs de cette première BD pour la prochaine réimpression, parce que honnêtement je n’assume pas trop 😂

C’est grâce à quelqu’un du milieu que tu as découvert ce métier. Je pense que c’est plus comme ça que l’on découvre le métier de coloriste. C’est vrai que sans être dans le milieu c’est plus difficile d’imaginer les professions qui se cachent derrière un livre 😁

Exactement, quand je lisais une BD je ne m’attardais pas sur les couleurs, et puis pour moi c’était le dessinateur qui s’en occupait, je ne m’étais pas vraiment posé la question… Après ça peut être le dessinateur qui les fait, il n’y a pas toujours un ou une coloriste ! En plus le nom du coloriste est rarement mis en avant, donc c’est une info qui saute rarement aux yeux ^^ Les coloristes sont un peu les oubliés d’une bande dessinée, c’est assez frustrant par moment.

3 – Tu t’es donc dirigée vers des études artistiques ?

Alors pas du tout, j’ai eu mon Bac littéraire avec mention bien, puis j’ai testé une fac en double cursus droit anglais ; j’ai arrêté au bout de 2 semaines car je ne m’y retrouvais pas du tout, ni avec les gens, ni avec les cours.
Ensuite je suis partie en fac de langues, toujours par dépit, car je ne voulais pas « rien faire ». J’ai tenu 6 mois puis j’ai arrêté, car je n’avais pas de but en fait.
J’ai finalement passé un concours pour rentrer en école d’assistante sociale, que j’ai eu, puis j’ai fait un an et demi dans cette école. Il y avait des stages, dont un que j’ai fait en entreprise : et là j’ai eu mon premier déclic, j’ai compris que pour moi, ce serait impossible d’être salariée, qu’on m’impose des horaires, des méthodes de travail, etc. Ça coupait ma productivité.
Et là j’ai tout arrêté, dans le but de me poser et de trouver ma vraie voie : puis tu connais la suite, mon ami m’a proposé de l’aider à faire les couleurs, et je suis tombée là-dedans soudainement !😊 La question des études ne s’est donc pas vraiment posée. De là j’ai appris toute seule sur internet et en cherchant des inspirations dans les bandes dessinées 😊 Et des illustrations diverses également !

4 – Tu étais déjà lectrice de BD auparavant ?

Alors j’ai été lectrice quand j’étais enfant et ado, livres et BD, de tout. Je lisais énormément ! Puis au fur et à mesure j’ai de moins en moins lu, ce que je regrette maintenant et j’essaie de m’y remettre ! Mais c’est difficile de trouver le temps 😕 Par contre paradoxalement je lis très peu de BD aujourd’hui, plutôt des livres de développement personnel ou sur l’environnement ! Quand j’ouvre une BD, c’est plutôt pour chercher l’inspiration que pour la lecture de la BD en question !

5 – Quelles sont tes lectures fétiches en BD, ainsi que tes inspirations ?

Mes lectures « fétiches » en BD donc : « fétiches » entre guillemets puisque je lis peu en ce moment donc je vais regrouper ta cinquième et sixième question puisque je lis surtout des BD dans le but de m’inspirer : j’aime beaucoup Lou, Frnck, et Les Trappeurs de rien.
Ensuite ce sont des inspirations super diverses et variées, du genre je tape « digital art » sur internet, et je trouve de tout. Mais je fais ma sélection souvent sur des dessins de paysages. Je vois des choses magnifiques 😊

6 – Tu peux nous faire un récap’ sur tous les projets auxquels tu as participé ? 🙂

Le tome 1 d’Hagard Enquêteur de l’Histoire (le fameux dont je vais refaire les couleurs)
Le tome 2 de cette même BD.
Je fais ma première BD aux éditions Fleurus.
365 dessins faciles aux éditions Fleurus également (qui est sorti en octobre).
J’ai fait les couleurs du plan de ma ville, et les couleurs du plan du musée de ma ville (Amiens).
Je fais les couleurs de deux petites planches de BD hebdomadaires pour le magazine de 2 entreprises locales.
Ensuite j’ai des projets à venir que je vais bientôt commencer mais ça ne répond plus à ta question ah ah 😄

Crédits planches : Prilaux (idée originale), Lavallée (scénario), Blondin (dessin), Manon (colo), Depaepe (archéologue), Les Éditions de la gouttière (éditeur)

7 – Niveau argent tu t’y retrouves ?
Car déjà être auteur.ice de BD ce n’est pas forcément évident, mais je sais que coloriste c’est encore plus précaire 😕 J’espère que ça ne te dérange pas que je parle argent. Si tu ne veux pas répondre tu me dis.

Ça ne me dérange pas du tout, c’est pas un tabou pour moi😄
Niveau argent je vais être honnête c’est encore compliqué, mais disons que pour un an et demi d’expérience j’imagine que c’est déjà bien, mais je ne peux pas en vivre pour l’instant.
J’ai la chance de vivre avec quelqu’un qui a une situation financière stable et qui m’épaule, afin que je puisse consacrer tout mon temps à mes projets !
D’où le compte Instagram, j’aimerais que des éditeurs me repèrent, ou que l’on me propose des partenariats rémunérés afin d’arrondir les fins de mois ah ah !

Et bien espérons que les éditeurs et les éditrices te repéreront sur Insta ! Beaucoup de réussite dans tes projets futurs, et merci d’avoir répondu à mes questions 😊

Pour suivre Manon et ses beaux projets, c’est par ici : https://www.instagram.com/colo_manon/

Publié par LaNeuviemeLecture

Passionnée de BD depuis l'enfance, libraire de vocation, il était pour moi évident de transmettre mon amour du neuvième art. C'est aujourd'hui chose faite avec la création de ce site !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :